Lutter contre les feux de forêt : prévenir les risques et agir ensemble

 Dans Actualités

La lutte contre les feux de forêt nécessite l’implication de tous, tout au long de l’année.

Alors que la Métropole Aix-Marseille-Provence et le Département des Bouches-du-Rhône mettent en place des mesures préventives, d’intervention et de suivi après les incendies, chaque habitant a également un rôle à jouer pour limiter les départs de feu et minimiser l’impact des incendies.

Avant l’incendie : adopter les bons comportements citoyens

En période estivale, et lorsque le risque d’incendie est élevé, quelques gestes simples peuvent contribuer à prévenir les feux de forêt :

  • Organiser les barbecues sur des terrasses éloignées de la végétation inflammable ;
  • Jeter les mégots dans un cendrier fermé et ne pas fumer en forêt ;
  • Réaliser les travaux loin des pelouses et des herbes sèches, et prévoir un extincteur à portée de main.

Accès réglementé aux massifs pendant l’été

Du 1er juin au 30 septembre, l’accès aux massifs forestiers, y compris par la mer, est réglementé par arrêté préfectoral. Pour connaître les conditions d’accès et de circulation dans les massifs, il est recommandé de se renseigner en utilisant le code couleur qui indique le niveau de risque météorologique et d’incendie. Ces informations sont mises à jour tous les soirs à partir de 18h :

  • Envie de balade – 0811 20 13 13 (0,06 € la minute)
  • Site internet de la préfecture : http://bpatp.paca-ate.fr/

Pendant l’incendie : alerter, se protéger et se tenir informé

Lorsqu’un incendie survient, il est essentiel d’adopter les comportements appropriés :

  • Alerter immédiatement les secours en composant le 112, le 18 ou le 114 (pour les personnes malentendantes) et tenter de localiser le feu ;
  • Se mettre à l’abri dans une habitation « en dur » en attendant l’arrivée des secours. Les véhicules ne sont pas des abris sûrs ;
  • Rester informé de la situation et se conformer aux consignes des secours ou de la mairie.

Après l’incendie : actions immédiates et mesures à long terme

Juste après le feu, plusieurs mesures doivent être prises pour assurer la sécurité et limiter les dommages supplémentaires :

  • Éteindre tout élément incandescent autour de la maison en le noyant d’eau pour éviter
    toute reprise du feu ;
  • Éviter de se rendre sur les sites incendiés en raison des risques potentiels tels que les chutes d’arbres, l’instabilité des sols et les émanations de particules toxiques ;
  • Respecter les arrêtés préfectoraux et contacter son assurance.

Sur le long terme, il s’agit de mettre en œuvre la restauration et la réhabilitation.

La Métropole et le Département, aux côtés des sapeurs-pompiers pour la protection des habitants

La Métropole et le Département soutiennent les sapeurs-pompiers et les secours au quotidien. Les deux institutions investissent respectivement 4 millions d’euros et 2,5 millions d’euros chaque année dans la protection de la forêt, pour réduire les risques d’incendie et faciliter l’intervention des secours. De plus, 185 millions d’euros par an sont attribués aux services de secours, en leur fournissant des équipements innovants tels que des engins de pointe, des avions de surveillance, des drones et des véhicules avec cartographie 3D. Métropole et Département s’engagent également dans la restauration des terrains incendiés en sécurisant les accès, en procédant à l’abattage des arbres brûlés et en favorisant la régénération de la végétation.

>>> En savoir plus sur les comportements à adopter et les actions menées dans le support de communication « Lutter contre les feux de forêt toute l’année » ci-dessous.

lutter-contre-les-feux-de-foret-a5_2024_pap
Articles récents
Contacter la mairie

Envoyer un mél au secrétariat.

Illisible ? Changer de texte. captcha txt
Accessibilité